Auto-Ecole Rout'Art

Les enjeux de la formation à la conduite

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes.

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent nécessaire pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une préoccupation pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.

L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante

Les candidats de 18 ans et plus, inscrits dans une école de conduite, peuvent désormais compléter leur formation initiale par une phase de conduite accompagnée leur permettant d'acquérir davantage d'expérience à moindre coût.

Le candidat à cette conduite dite « supervisée » doit au préalable avoir réussi l'épreuve du « code » et suivi au moins 20 heures de conduite en école de conduite.

C'est l'enseignant qui autorise le candidat à opter pour cette formule en fonction de son degré de maîtrise du véhicule, de ses compétences et de son comportement au volant.

Il doit également obtenir l'accord préalable de sa compagnie d'assurance.